Traduction de jeux : une tâche complexe

traducteur de jeu

Qu’il s’agisse d’applications en ligne, d’apps ou même de jeux pour consoles et PC : le marché des jeux connaît une croissance fulgurante. Il est évident que les développeurs et éditeurs de jeux en tout genre doivent réussir non seulement dans leur propre pays, mais aussi à l’international. Sortir un jeu dans une seule langue est donc difficilement envisageable pour la plupart des entreprises. Ce qu’il faut donc, ce sont des traducteurs qui s’occupent du texte d’un jeu et le traduisent dans une, voire plusieurs langues. Cette tâche implique néanmoins de gros efforts de la part des responsables. Une mauvaise traduction peut faire d’un jeu entier un objet de moquerie internationale.

La localisation, une tâche centrale

Dans le domaine spécialisé, la traduction d’un jeu n’est pas appelée traduction, mais localisation. Aujourd’hui, il est courant de publier des jeux à la fois en anglais, en français et en allemand. Cela ouvre déjà un très large marché aux développeurs et aux entreprises. Néanmoins, si l’on veut faire preuve de professionnalisme et rendre heureux le plus grand nombre de clients possible dans le monde entier, il convient d’élargir encore l’horizon linguistique de son propre jeu.

De nombreux joueurs sont ravis lorsqu’un jeu ou une application est disponible dans leur propre langue. Pour un jeu de grande envergure, c’est donc parfois nécessaire de faire appel à des traducteurs, comme chez glim.fr, qui passent des mois à travailler sur les textes. La langue des personnages n’est pas la seule à devoir être traduite, car les menus et les noms des objets doivent également être disponibles dans la langue correspondante.

Pour une entreprise, la localisation d’un jeu joue un rôle très important et influence considérablement son succès. C’est pourquoi la localisation ne commence pas seulement lorsque le jeu est terminé. La plupart du temps, on travaille sur les versions linguistiques d’un jeu parallèlement au développement, environ trois mois avant la sortie, c’est le sprint final. Il faut alors rédiger, enregistrer et faire des essais dans les délais, le travail d’équipe est obligatoire.

Faire appel à des professionnels

À l’heure actuelle, de nombreuses tâches en ligne et techniques sont effectuées par des machines et des logiciels, il est donc logique de penser à un logiciel de traduction. Il est certain que l’utilisation d’un logiciel permettrait d’économiser beaucoup d’argent. Un test a néanmoins montré que les logiciels de traduction ne répondent généralement pas aux exigences de leurs utilisateurs. Il faut donc de vraies personnes avec une grande compréhension de la langue pour traduire correctement les jeux. Après tout, la langue ne se limite pas à l’utilisation d’un cadre préétabli et aucun logiciel de traduction ne peut reconnaître les jeux de mots ou les doubles sens, et encore moins les transposer correctement dans une autre langue. Avez-vous besoin d’une agence de traduction fiable pour traduire votre logiciel, votre application ou votre jeu ? Dans ce cas, Glim peut répondre à vos besoins. Appelez le +33 4 20 88 00 53 pour en savoir plus sur les offres de l’agence.

Pourquoi les traductions peuvent-elles être délicates ?

Les attentes des joueurs d’aujourd’hui sont très exigeantes. Les jeux pour consoles, ordinateurs ou smartphones ne doivent pas seulement convaincre sur le plan graphique, car l’histoire doit également être captivante et passionnante. Même pour les jeux de puzzle simples, un mode histoire est donc un facteur de succès pour le jeu sur le marché. Si un fabricant n’investit pas assez de temps et d’efforts dans la traduction d’un jeu, cela peut avoir des répercussions sur la satisfaction des clients. Peu de joueurs apprécient un jeu dont la traduction est mauvaise.

Derniers articles du blog