Support Palais des thes, support client SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Palais des thes Numéro de téléphone des supports
  • Palais des thes Service support client SAV
  • Palais des thes Service après vente et Service support client
  • Palais des thes Contact support divers
  • Palais des thes Assistance support client

 

Support Palais des thes et information service de support client

Georges de Feure, pseudonyme de Georges Joseph van Sluijters (Paris, 6 septembre 1868 – Paris, 26 novembre 1943), était un peintre et dessinateur français.

Sa renommée de peintre symboliste et son expérience de fabricant d’affiches ont incité le marchand d’art Siegfried Bingad à lui confier la conception de la façade du pavillon Art nouveau de l’Exposition universelle de 1900 à Paris. Bing a également confié à de Feure, Eugène Gaillard et Édouard Colonna la réalisation de deux intérieurs dans le même pavillon. Le mobilier et les objets décorés qu’il a conçus pour le boudoir ont été salués par la critique qui les a considérés comme une représentation de la quintessence de l’art français.

Il s’est ensuite tourné vers la fabrication de costumes et de décorations pour le théâtre, notamment à Londres où il s’est installé pendant la Première Guerre mondiale.

Il meurt le 26 novembre 1943 dans le Paris occupé par les nazis.

Dans les années 1920, George de Feure est le directeur artistique des entrepôts Madeleine Vionnet, puis des usines Schwarz-Haumont, spécialisées dans la construction de structures métalliques artistiques.

En 1903, une grande rétrospective de son œuvre a été organisée à Hambourg et à La Haye.

Dans les années 1890, il est reconnu par Pierre Puvis de Chavannes comme l’un des plus importants peintres du symbolisme français. Pour se financer, il devient illustrateur pour le Courrier français, Le Figaro Illustré.
Son travail se caractérise par de nombreuses représentations de la femme fatale, thèmes récurrents dans le style Art Nouveau.

Il est né à Paris en 1868 mais, en 1870, sa famille a été contrainte d’émigrer aux Pays-Bas après le début de la guerre franco-prussienne. Son père était architecte.

Quatre affiches de Georges de Feure ont été publiées dans la revue Les Maîtres de l’affiche (1895-1900) et il a également collaboré avec la revue Cocorico.

Pendant les premières décennies du XXe siècle, il continue à créer des décors évoluant de l’Art Nouveau à l’Art Déco et en 1909, il fonde De feure & Deperdussin (DFD & Cie), une société pour la construction de monoplan à rétropropulsion inversée. Deux modèles devaient sortir des ateliers, le DFD1 et le DFD2, dont la conception devait être rejointe par Louis Béchereau.

En 1886, Georges de Feure est admis à l’Académie royale des beaux-arts d’Amsterdam, qu’il abandonne à la fin de la deuxième année. En 1889, il s’installe à Paris et va vivre à Montmartre, rejoignant la bohème parisienne ; sa peinture est certainement inspirée par l’œuvre de Charles Baudelaire et les romans de Georges Rodenbach.

George de Feure est d’origine néerlandaise du côté de son père et belge du côté de sa mère.

Lors des premiers essais, à la fin de 1910, George de Feure est victime d’un grave accident et se retire de cette activité.

Wiki information et téléphone assistance compatible avec les services :

Numéro téléphone service support Palais des thes
SAV service support client Palais des thes
service support client après vente assistance Palais des thes
Contact service client support Palais des thes
Assistance service client Palais des thes