Lcl support et SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Numéro de téléphone support client Lcl
  • SAV support client Lcl
  • Service après vente pour support Lcl
  • Contact divers et support Lcl
  • Assistance support client Lcl

 

Contacter support client Lcl par téléphone et informations support

.

Le Crédit Lyonnais est une banque française, fondée en 1863 à Lyon par Henri Germain, nationalisée en 1945, et qui s’est développée au XXe siècle pour devenir la première banque du pays.

En 1936, le Lyonnais était la quatrième entreprise la plus capitalisée de la Bourse de Paris, après la croissance de l’importance des industries à la Bourse, alors qu’il était le troisième en 1913.

En 1865, des agences ont été ouvertes à Paris et à Marseille. En 1870, l’occupation prussienne de Paris incite Henri Germain à ouvrir un bureau à Londres, alors capitale financière mondiale.

Malgré les restrictions légales à l’ouverture de nouvelles succursales, l’institut a poursuivi une politique de conquête du marché. Les revenus des opérations sur titres ayant diminué de moitié par rapport à la période d’avant-guerre, le Crédit Lyonnais a intensifié ses activités en faveur de l’industrie, notamment en ce qui concerne les opérations étrangères et les opérations d’escompte.
Le Crédit Lyonnais a pris des participations dans des sociétés par l’intermédiaire de filiales financières, comme Sofinex, fondée en 1963, contournant ainsi l’interdiction des participations des banques de dépôt.

À partir de 1988, l’établissement de crédit est devenu le centre de diverses spéculations financières, jusqu’à sa faillite en 1993 en raison du financement non remboursable de l’achat de MGM par Giancarlo Parretti.

Depuis 2005, la banque utilise le logo du LCL (Le Crédit Lyonnais).

En France, le paysage bancaire après la Première Guerre mondiale a changé sous l’effet des révolutions étrangères et de l’hyperinflation. L’État est devenu un acteur important du système financier. Dans cet environnement difficile, le Crédit Lyonnais a perdu sa première place parmi les banques françaises dans la période 1920-1929.

Sur le plan international, le réseau s’est développé à partir de 1947 en Amérique latine (Brésil, Pérou, Venezuela), puis au Moyen-Orient, de façon plus instable en raison des tensions diplomatiques. Dans les colonies françaises d’Afrique, après la décolonisation, les agences ont été transformées en banques filiales.

En 1882, la succursale de Paris est promue au siège de la Banque, consacrant un déplacement du pouvoir de décision vers la capitale. L’année suivante, le nouveau siège, appelé « Hôtel des Italiens », a été inauguré sur le boulevard du même nom. A partir de 1880, les coulissers (courtiers en valeurs mobilières non reconnus) organisent un « après-échange » dans le salon de la Banque de 16 à 19 heures, qui permet de négocier des titres après la fermeture de la Bourse de Paris.

Après la révolution russe, les agences en Russie ont été fermées en 1920 et la dette publique de l’empire tsariste n’a pas été reconnue par les bolcheviks. Immédiatement après la guerre, la révolution nationaliste de Mustafa Kemal a également entraîné les agences en Turquie dans le même sort.

Dans les années 1950, les premières émissions d’obligations convertibles en actions et d’obligations avec participation ont été créées pour Pechiney. En 1959, la SLIVAM (Société lyonnaise d’investissement en valeurs mobilières) a été fondée, préfigurant les SICAV.

Le Crédit lyonnais entretenait des relations de longue date avec la Deutsche Bank.

Le Crédit lyonnais a été fondé en 1863 à l’instigation d’Henri Germain. Parmi ses membres figuraient les sansimonistes Barthélemy Prosper Enfantin et Paulin Talabot, ainsi que l’industriel Eugène II Schneider. Cette fondation s’inscrit dans la « deuxième révolution bancaire » du milieu du XIXe siècle, qui voit une nouvelle génération de banques inspirées par Sansimony organiser la collecte systématique de l’épargne restée inutilisée auprès du grand public, et l’orienter vers des utilisations industrielles ou les marchés financiers.

Dans la même période, elle a également poursuivi la politique d’extension du réseau d’agences, qui a atteint 1 450 dans les années 1930, avant de se réduire à la suite de la crise économique des années 1930. Grâce à ces initiatives et à la grande activité titres, le Crédit lyonnais est redevenu en 1929 la première banque française et a traversé la crise de 1929 sans trop de dommages.

La croissance du Crédit lyonnais s’est arrêtée en 1881-1882 à cause du « craquement » de l’Union générale dû à une spéculation boursière effrénée. Henri Germain a anticipé la crise et a réduit ses créances et ses immobilisations, ce qui lui a permis de répondre aux demandes de retrait des dépôts des clients. La « doctrine Germain » sur la liquidité et la sécurité des actifs restera longtemps la règle de conduite de toutes les banques de dépôt ; elle est fondée sur le principe que « les ressources à court terme ne peuvent pas financer des actifs à long terme ».

Malgré les bombardements de certaines agences françaises, le Crédit lyonnais a été, dans l’ensemble, moins touché par la Seconde Guerre mondiale que par la Première. Comme elle ne pouvait pas utiliser l’argent déposé pour accorder des prêts, en raison de la

Wiki information et téléphone compatible avec les services de supports :

Numéro téléphone support client Lcl
SAV et contact support client Lcl
Service après vente et support Lcl
Contacter support Lcl
Assistance support client Lcl