Support La halle, support client SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • La halle Numéro de téléphone des supports
  • La halle Service support client SAV
  • La halle Service après vente et Service support client
  • La halle Contact support divers
  • La halle Assistance support client

 

Support La halle et information service de support client

.

Adam de la Halle, également connu sous le nom d’Adam d’Arras ou Adam le Bossu, « Adam le bossu » (Arras, c. 1237 – Naples, 1288), était un compositeur, écrivain et poète français qui a interrompu la longue tradition d’écriture de la poésie et de la musique liturgique et est devenu l’initiateur de la musique et du théâtre profanes en France. Ses autres surnoms, Adam d’Arras ou Bossu d’Arras, suggèrent qu’il était originaire de la ville française d’Arras.

À la cour de Charles d’Anjou, après être devenu roi de Naples, il écrit le jeu de Robin et Marion (1275), son œuvre la plus célèbre, considérée comme le premier exemple de musique profane en France. Cette pastorale, basée sur une vieille bergère nommée Robin m’aime, Robin m’a, a connu un énorme succès grâce aussi aux événements exubérants des deux protagonistes : Marion a résisté aux avances d’un chevalier pour rester fidèle à Robert le Berger. Cette œuvre est composée de dialogues entrecoupés de refrains déjà présents dans la chanson populaire. Les mélodies sur lesquelles ces chœurs sont basés possèdent les caractéristiques de la musique folklorique et sont plus spontanées et mélodieuses que la musique plus élaborée de ses chansons et de ses motets. Une adaptation de cette œuvre, sous la direction de Julien Tiersot, a été jouée à Arras par une compagnie de l’Opéra Comique à Paris en 1896, lors d’un festival consacré à Adam de la Halle.

Son père, Henri de la Hale, était un citoyen bien connu d’Arras. Avec l’aide de deux riches frères, Baude et Robert Normant, Adam étudie la grammaire, la théologie et la musique à la célèbre abbaye cistercienne de Vaucelles, près de Cambrai. Il participe à divers concours poétiques, fréquents dans le Puis d’Arras. Ses mécènes l’envoient à Paris, à la Sorbonne où l’on enseigne la musique, et c’est là qu’il commence à composer des motets. Une fois de retour dans sa ville natale..,
son père et lui ont été impliqués dans la discorde civile dans la ville d’Arras, et se sont réfugiés pendant un certain temps à Douai. Adam était destiné à la vie monastique, mais il renonça à cette intention, épousant une certaine Maroie/Marie, qui apparaît dans certaines de ses chansons, rondeau, motets et jeu-parti, ainsi que dans le Jeu de la Feuillée, où Adam la décrit comme une femme laide et fanée.

La date de sa mort fait l’objet de controverses : certains pensent qu’il est mort en 1288 dans le sud de l’Italie, peut-être à Naples, à la cour du comte d’Artois, d’autres prétendent que sa mort est survenue plus tard, en 1306, après son retour à Arras. C’était un troubadour de Picardie.

Parmi ses œuvres connues, on compte trente-six chansons, quarante-six rondet de carole, dix-huit jeu-parti, quatorze rondeau, cinq motets, un rondeau-virelai, une ballette, un a dit d’amour, vers de la mort et des congés.

Les textes plus courts d’Adam sont accompagnés de musique (pour voix seule, ou pour trois voix plus accompagnement d’alto ou autre instrument), dont une transcription en notation moderne, accompagnée de la partition originale, est publiée dans l’édition de de Coussemaker (voir Bibliographie).

Il crée également diverses œuvres polyphoniques à trois voix : ballades, virelai, motets profanes et rondeau. Parmi ses œuvres, on peut citer les congés (poème d’adieu à la ville d’Arras, sur le modèle de Jean Bodel) et une chanson de geste, Le roi de Sicile, commencée en 1282 mais restée inachevée, en hommage à Charles d’Anjou. En outre, on lui attribue souvent un autre court texte, Le jeu du pèlerin.

Il est au service de Robert II comte d’Artois puis de Charles Ier d’Anjou, frère de Louis IX, dont il suit les péripéties en Égypte, en Syrie, en Palestine et en Italie. A partir de 1283, il vit à la cour angevine de Naples.

Deux de ses plus grandes œuvres, les ludi scenici Le jeu de Robin et Marion et Le jeu de la feuillée (deux fresques, l’une de la vie de campagne, l’autre de la vie urbaine), sont considérées comme les précurseurs de l’opéra-comique et comptent parmi les plus anciens exemples de théâtre profane au Moyen Âge. Une autre de ses œuvres bien connues est La Chanson du roi de Sicile, ainsi qu’une trentaine d’autres poèmes lyriques.

Une autre de ses œuvres, Le jeu Adan (titre du manuscrit mais à ne pas préférer pour éviter toute confusion avec le premier texte dramatique avec de longs extraits en langue vernaculaire, l’Ordo rapresentacionis Ade, plus connu sous le nom de Jeu d’Adam) ou Le jeu de la Feuillée (1276) est un drame satirique dans lequel il parle de lui-même, de son père et des citoyens d’Arras avec leurs particularités.

Il a été le premier musicien français à avoir fait une tournée en Italie.

Wiki information et téléphone assistance compatible avec les services :

Numéro téléphone service support La halle
SAV service support client La halle
service support client après vente assistance La halle
Contact service client support La halle
Assistance service client La halle