Comment fonctionne un garant pour une location ?

garant des loyers

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle maison ou d’un nouvel appartement ? Dans ce cas, vous avez certainement déjà été confronté à la nécessité de fournir un garant pour la location afin de poursuivre le contrat de location. En effet, le garant est l’un des moyens les plus anciens et les plus traditionnels de garantir un accord entre locataires et propriétaires. Et bien que la location d’un bien immobilier soit une pratique très courante, le contrat est un document à valeur juridique qui implique la mise à disposition d’un bien. Il nécessite donc des garanties locatives qui certifient les droits et les devoirs des parties.

Qu’est-ce qu’un garant de location ?

Tout d’abord, un garant de loyer est la personne qui prend la responsabilité de payer le loyer si le locataire ne le fait pas. En d’autres termes, le garant, qui peut être une personne physique ou morale, s’engage légalement à supporter les obligations financières du locataire, telles que le paiement du loyer et des dépenses liées au bien (lorsqu’elles sont décrites dans le contrat), si le locataire n’est pas en mesure d’honorer ses engagements. Pour bénéficier de ce service, les propriétaires comme les locataires peuvent se tourner vers Cautioneo, une société spécialisée située à 165 avenue de Bretagne, 59 000 Lille. C’est un moyen pratique et efficace pour les propriétaires de louer en toute sécurité, et pour les locataires de dénicher la location idéal en boostant leur dossier.

Comment fonctionne un garant de location ?

Lorsqu’il décide de louer un bien immobilier, le propriétaire ou l’administrateur de biens demande des garanties pour finaliser le contrat. Parmi ces garanties, il y a le garant. En général, cette exigence vise à assurer au propriétaire que si le locataire ne remplit pas ses obligations financières, il y aura une personne chargée d’effectuer les paiements, et de garantir la sécurité de l’investissement. C’est précisément la raison pour laquelle le garant de la location est généralement une personne proche du locataire, comme un parent ou un ami de confiance. Dans le cas de propriétaires plus traditionnels, l’existence d’un garant peut faciliter l’approbation du formulaire.

En revanche, si le garant garantit au propriétaire qu’il recevra le loyer et facilite la finalisation du contrat pour que le nouveau résident puisse emménager, il prend également des risques importants. En effet, si le locataire n’est pas en mesure de payer le loyer, la responsabilité lui incombe automatiquement. D’où l’importance à ce que le garant soit conscient de ses obligations, et qu’il présente des preuves de revenus et de patrimoine démontrant sa capacité à garantir le paiement des dépenses impliquées avant la finalisation du contrat.

Qui peut se porter garant d’un loyer ?

Tout d’abord, il faut savoir que toute personne physique ou morale peut être garant, pour autant qu’elle remplisse certaines conditions. Ces conditions sont les suivantes :

  • Disposer d’un revenu net prouvé d’au moins 3 fois le montant des charges ;
  • Avoir plus de 18 ans ;
  • Avoir un bien immobilier payé ;
  • Ne pas avoir de problèmes de crédit en cours ;
  • Dans le cas de garants mariés, le conjoint doit accepter la garantie et signer le contrat.

Qui ne peut pas être garant de loyer ?

Tout le monde ne peut pas prendre cet engagement. En d’autres termes, les personnes qui :

  • Ne sont pas propriétaires d’un bien immobilier à leur nom ;
  • Ont un mauvais nom et/ou des restrictions de crédit ;
  • N’ont pas de preuves suffisantes de leurs revenus.
Derniers articles du blog